Arches et Canyonlands

La région de Moab est une des belles découvertes américaines. Depuis cette ville, nous avons pu rayonner sur les parcs nationaux d’Arches et de Canyonlands.


Bien que nous ayons trouvé que le parc d’Arches ne portait pas forcément bien son nom, nous y avons découvert des structures rocheuses étonnantes. Eh oui, nous pensions voir des arches en pierre partout… il n’en est rien ! Les arches, il faut les chercher, et parfois ils nomment « arche » ce que nous aurions appelé « trou » ! C’est clair qu’avec cette définition, ils arrivent facilement à 2000 arches ! Cependant, nous avons marché jusqu’à la fameuse Delicate Arche, qui est le symbole de l’Etat, et il faut dire que cette arche rocheuse de 20m de haut, seule au milieu de nulle part, en impose. Ce n’est pas tant les particularités géologiques, ni les couleurs, ni la végétation qui nous ont impressionnées, mais l’ensemble. Pris dans sa globalité, ce parc est une merveille.

Le lendemain, nous sommes partis pour 2 jours dans le parc de Canyonlands. Ce parc accueille en son centre la confluence de la rivière Verte et du Colorado. La route principale qui serpente dans le parc nous mène jusqu’à un promontoire rocheux qui surplombe la zone de jonction de ces deux fleuves. A droite la rivière Verte et à gauche le Colorado. Si ces deux rivières s’étaient donné un défi de savoir laquelle des deux sculpterait les plus beaux canyons, elles n’auraient pas fait mieux. Bien que moins impressionnant que le Grand Canyon en termes d’envergure, ces derniers sont larges, profonds, tortueux, complexes et colorés. Quel que soit le côté où nous regardons, nous en prenons plein la vue.

Le 4ème jour, nous retournons dans le parc d’Arches, car nous avions réservé un permis pour accéder à un trail spécial, l’amazing maze de Fiery Furnace. La zone est tellement protégée pour ses biotopes et ses particularités géologiques que nous avons dû visionner une vidéo explicative et assister à un discours de ranger avant de pouvoir s’aventurer dans cet endroit. Il s’agit d’un dédale de rocher monstrueux. Nous avions le choix de suivre le tracé fléché ou de trouver notre chemin par nous-même. Après quelques essais infructueux menant à des impasses, nous avons suivi les flèches ! Les enfants ont adoré chercher leur chemin, grimper sur des pierres et se faufiler dans de petits interstices.


Cela en valait vraiment la peine ! Nous avons tous adoré.


Avant de partir de Moab, nous avons profité de faire le plein de vivre bien entendu, mais aussi de vidanger Pily, de réparer les impacts du pare-brise et de se faire un restaurant thaïlandais incroyable… pour la deuxième fois 😊.


Départ pour Natural Bridges National Monument.

25 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout